A propos de " L'espoir de Lucie "

Pourquoi j'ai décidé de créer "Espoir de Lucie"

Espoir de Lucie ? Ma mère s'appelait Lucie. C’était une femme aimante, généreuse, pleine de joie de vivre de partage et générosité.

Elle nous a quitté en 2012 et pour continuer à faire vivre sa générosité et son partage  j’ai décidé de donner son nom à mon projet et à l'association des bonnes volontés qu'il pourrait susciter.

Quand j'étais petite fille, je devais aller chercher de l'eau à la rivière qui se situait a plusieurs kilomètres de notre village, soit avant d'aller à l'école, soit après. Cette corvée dédiée le plus souvent aux enfants était un supplice pour moi ainsi que pour mes soeurs et mon frère. Le seul plaisir et la motivation qui nous faisaient oublier la distance et la lourdeur de nos récipients était les différents jeux que nous inventions pendant le trajet.

Vous imaginez porter entre 10 et 50 litres d'eau sur la tête, suivant l'âge, ou sur le dos et faire souvent 2 ou 3 allers retours afin de remplir les besoins de la famille. Sans oublier que parfois nous trébuchions, tombions en renversant le contenu et nous étions alors obligées de retourner toute seule, remplir de nouveau notre récipient et puis essayer de rattraper les autres.

Le pire était pendant la saison sèche où les puits tarissaient et qu'alors il fallait aller plus loin que d'habitude.

Vers l'âge de 8 ans, je me suis faite la promesse : "dès que j'aurais suffisamment de moyens et si les enfants devaient encore vivre cela  au XXIe siècle, je ferais alors creuser des forages et mettrais des puits d'eau potable a la disposition des villageois afin de soulager ces populations".

Trois puits ont déjà été réalisés :

  - l'un à Sep I

  - l'autre à Owang

  - et le 3eme à Nkolakoa

Voici les nouveaux projets qui m'animent :

  -Fournir des cartables, fournitures, livres scolaire et uniformes aux élèves du village jusqu'au CM2

  -Ajouter des forages de puits

  -Rénover des cases situées dans mon village natal

La réalisation des ces projets représente beaucoup pour les villageois et leurs enfants qui en profiteront

Ces projets réclament un investissements en temps et en argent.

  -Le temps est important et j'y consacrerai tout le mien pour les mener a bien.

  -L'argent est nécessaire, mais il peut se constituer avec des petites sommes apportées par de généreux donateurs  dont le tempérament humanitaire aura été interpellé par une cause belle et utile "Espoir de Lucie"

Si vous souhaitez m'aider à apporter plus de confort et d'opportunités aux habitants d'Akaoman, je serai heureuse que vous me contactiez a mon adresse email : espoirdelucie@gmail.com

 

                                                                                                                                                   Agnès Nganda THIRY

                                                                                                                                                   Le 20 juillet 2018